Les pesticides

Les pesticides

L’utilisation des pesticides est encadrée au niveau européen. Le règlement CE 1107/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques est applicable depuis le 14 juin 2011.
Les utilisateurs professionnels tiennent, pendant trois ans au moins, des registres des produits phytopharmaceutiques qu’ils utilisent, contenant le nom du produit phytopharmaceutique, le moment de l’utilisation, la dose utilisée, la zone et la culture où le produit phytopharmaceutique a été utilisé.
Sur demande, ils communiquent les informations contenues dans ces registres à l’autorité compétente. Les tiers, tels que les habitants, peuvent demander à avoir accès à ces informations.

Nous avons tous intérêt à préserver notre ressource en eau :

– plus l’eau est polluée, plus les usines d’eau doivent investir pour la rendre consommable et plus cela contribue à augmenter notre facture d’eau.

– de nombreux liens sont avérés entre les pesticides et les graves problèmes de santé qui nous touchent de plus en plus :cancers, problèmes de fertilité, malformations, atteintes du système nerveux.

Pour ces raisons, le désherbage chimique au niveau des cours d’eau, fossés (même à sec), bouches d’égout, caniveaux, fontaines, puits, lavoirs, etc,  est interdit et sanctionné par la loi.

 

L’arrêté préfectoral  du 6 juillet 2017 relatif à l’interdiction d’utiliser des produits phytopharmaceutiques (pesticides) à proximité du réseau hydrographique, s’applique à tous : particuliers, collectivités, agriculteurs et entrepreneurs .

Il est complété par l’arrêté du 25 juillet 2017 fixant les mesures destinées à préserver les établissements fréquentés par des personnes vulnérables.

La cartographie des cours d’eau est une base de référence apportant une meilleure information à l’ensemble des usagers.

 

A partir du 1er janvier 2019, les particuliers ne pourront plus ni acheter, ni détenir, ni utiliser de pesticides de synthèse dans leur jardin. Documents à télécharger :

Comment jardiner sans pesticides   

Ce livret donne des conseils pour limiter, voire abandonner, l’utilisation des pesticides au jardin. Il se compose de 4 parties :

– un rappel des problèmes posés par les pesticides et les mauvaises pratiques de jardinage

– les solutions pour désherber sans désherbants

– les solutions pour lutter contre les ravageurs et les maladies sans traitement

– un gros plan sur les différents paillis au jardin

 

Le danger des pesticides (édition 2008)  32 pages pour comprendre les problèmes posés par les pesticides et montrer qu’en réduire l’utilisation est possible, tant pour les agriculteurs que pour les collectivités et les particuliers.

 

Mon jardin au naturel  

Danger des pesticides pour la santé et l’environnement, forte production de déchets verts : une chose est sûre, les solutions de jardinage au naturel entrent dans nos jardins. Oui, mais comment ?

Ce livret se compose de 4 parties :  connaître mon environnement /  concevoir mon plan de jardin / (re)partir sur de bonnes bases /  créer mon jardin

Laisser un commentaire