Un nouveau bâtiment écoconstruit

Dans une dynamique de développement durable, la ville de Lorient continue de développer ses capacités dans le domaine de l’écoconstruction en mettant en œuvre des matériaux biosourcés disponibles localement. La finalité est de développer des bâtiments à faible impact carbone et faible en énergie grise, à partir de ressources et savoir-faire locaux.

Suite à une consultation, un marché a été formalisé en 2020. L’attributaire aura la charge de valoriser en bois d’œuvre le bois collecté lors de travaux d’abattage par les services de la ville pour la construction ou rénovation de bâtiments, la réalisation de mobilier ou d’aménagements urbains.

Dans le cadre de cette programmation les projets retenus portent sur la réalisation et la conception d’abris pour vélo dans les groupes scolaires de Lorient et de carports pour les services funéraires.

 

Le nouveau local de la Boule Lanveuroise

 

Construction de la maison de la Boule Lanveuroise – structure bois/paille

 

Petits locaux mais grandes idées !

 

Traditionnellement pour des besoins de locaux associatifs de taille modeste, le modèle du préfabriqué arrive rapidement sur la table. Mais ce projet était l’occasion d’innover et d’expérimenter sur tous les plans.

 

Fruit d’une large collaboration entre services municipaux et partenaires extérieurs comme l’Afpa, le local prend forme et abritera les boulistes. L’idée construire un bâtiment écologique, avec des matériaux biosourcés : charpente en bois récupéré, murs en bottes de paille carrées, enduits en chaux et terre pour conserver la chaleur. Une sobriété qui passe par la rationalisation des surfaces.
Comme lors de toute innovation, les services ont dû surmonter des obstacles (météo). Même si l’investissement de départ est un peu plus important, le véritable calcul est à faire sur la durée : un matériau qui de sera pas obsolète, qui ne coûte rien à la planète et dont le recyclage sera gratuit.