Outils pour utilisateurs

Outils du site


gestion-durable-des-boisements-reunion-du-09-10-2019

Gestion durable des boisements : réunion du 09/10/2019

Feuille d'émargement

Présentation projetée

groupe de travail “gestion durable des boisements” réunion de lancement du 09/10/19

gt_boisement_lancement.pdf

Compte rendu

Question Quimperlé Communauté: le bois d'élagage figure-t-il dans les filières?
Réponse SPL: il s'agit du “bois d'opportunité”. On ne produit pas de bois d'élagage dans le cadre d'un plan de gestion à proprement parler mais il faut effectivement avoir en tête qu'il s'agit d'une ressource pérenne (et la principale pour la ville de Lorient à ce jour).

Présentation de la SCIC Energie Bois Sud Cornouailles.

Société Coopérative d'Intérêt COllectif, créée en janvier 2013. Regroupe en son sein des acteurs des territoires de Quimperlé et COncarneau.
Composition: producteurs, agriculteurs, entreprises de travaux (bucheronage), utilisateurs de bois énergie (maîtres d'ouvrage ou exploitants de bois énergie), chauffagistes, entreprises de travaux divers et variés, tissu de l'insertion par l'activité économique (3 structures sociétaires).
Idée: regrouper autour d'une même table des acteurs avec des intérêts éventuellement divergents, pour prendre de façon collégiale des décisions pour le développement du bois énergie.
3000t de bois combustible vendu par an auprès de 13 chaufferies.
13 chaufferies.
Plusieurs gisements:

  1. groupement forestier (250ha) pour 25% du plan d'approvisionnement. Travail dans le cadre du respect des principes du développement durable
  2. bois bocager (pou l'essentiel) 60% du reste : participent à un parcellaire agricole
  3. bois d'opportunité (travaux communaux, mise au gabarit routier) 40% du reste : élagage

Réalisation de PGB (plans de Gestion Bocagers): 50% des agriculteurs ont ce type de plan.

Traçabilité complète de la filière réalisée chaque été. Localisation des chantiers, provenance des bois, granulométrie, humidité, etc.

A noter: fédération dans le cadre de Coat Nerzh Breizh à l'échelle de la Bretagne. La ville de Lorient est adhérente de CNB. EN ce moment mise en place d'un label bois bocager géré durablement (“Label Haie”). Label avec reconnaissance nationale. Plans de gestion sur 15 ans. Préservation de la biodiversité. Pratiques à mettre en oeuvre sur 7 ans avec différents niveaux tout au long des 7 ans.

Scic Argoat Bois Energie

2013. 2000t par an pour 12 chaufferies. 40 sociétaires.

Distance moyenne des chantiers aux plateformes = 10km. Distance moyenne des plateformes aux chaufferies = 15 km.
Il y a largement la quantité de bois disponible. La ressource n'est pas un frein. Le frein au développement de la filière est le manque de débouchés.

Office National des Forêts

Mission première: gérer les forêts publiques. L'ONF rédige des plans de gestion. Activité concurrentielle commerciale. 10ha si plusieurs parcelles et 4ha pour une seule parcelle.
Pas de forêt domaniale sur le pays de Lorient (Quimperlé). Les forêts soumises à un arrêté forestier sont soumises à un plan de gestion. Pour info Inguiniel = 80ha sous régime ONF.

Discussion

Remarque Inguiniel: 1000ha forestiers sur la commune. ONF pour les bois de la commune et CRPF pour les particuliers. 3000-4000ha de parcelles forestières sur le nord de l'agglo (Inguiniel-Plouay-Bubry).

Remarque Ploemeur: quand on a du public et du privé sur un seul massif comment on fait un plan de gestion “unique” ou coordonné?

Remarque Lorient: y a-t-il eu un inventaire réalisé? Il faut un inventaire + précis pour avoir une vision des propriétés du bois (privé - public - bocage) à l'échelle de nos territoires.

Lorient Agglomération: différents types de boisement dont la gestion dépend aujourd'hui de différents services. enjeu prioritaire sur la préservation de la biodiversité pour de nombreux espaces. l'agglomération finalise avec l'ONF l'inventaire des parcelles pouvant être soumises à à la gestion de l'ONF.

Queven: pas de projet de nouveau boisement mais 40ha de boisements communaux. la vente de coupes aux particuliers permet la valorisation des bois et entretien.

Ploemeur: enjeux trame verte et plan de gestion forestier communal. Projet de nouveaux boisements 50ha sur terrains publics et privés.

Lanester: pas de besoin de gestion des parcelles. Problèmes pour faire des petits travaux d'abattage, pour lesquels il y aurait pourtant une valorisation possible en bois d'oeuvre! 2 forêt départementales en gestion ONF. Parc du Plessis en gestion communale.

Inguiniel: L'exploitation des bois fonctionne bien, pas de besoin de vendre du bois à la spl. ONF sur 80%. Forêt communale bien gérée. surface importante de forêt privée, nombreux “petits” propriétaire, avec pour beaucoup un déficit sur la gestion: le besoin d'accompagnement/ d'animation pourrait être à destination de ce public

Hennebont: grands massifs, pas assez d'agent pour faire des plans d'entretien. Sauleraie en TTCR. CLients pour exploitation et fourniture du bois. Attention cependant il y a des coûts peu élevés de bois donc il faut que la SPL propose du bois à tarif compétitif. Bois brut revendu à celui qui vend les plaquettes. une plateforme à Quéven ne semble pas pratique pour la collecte du bois brut

Ville de Lorient: 11ha sur ce mandat. Un bois de 4ha également. Petits volumes de billons, de bois d'oeuvre

SPL: 4000t/an en prévisionnel. Création d'une plateforme sur Queven en réflexion.

Quimperlé Communauté: pérenniser la filière locale. Enjeu bocage assez fort. Logique de territoire programme de plantation breizh bocage. Entretenir les haies classées dans les PLUI. Enjeu sur les déchets verts ou végétaux - services des communes ou déchetteries. Périmètres de protection de captages sur lesquels il n'y a aucune visibilité.

Conclusion:

approches très différentes des sociétaires, mais problématiques communes pour les communes littorales urbanisées, plus liées à l'entretien et au bois d'opportunité.

Autres thématiques spécifiques aux communes boisées du nord de l’agglomération lorientaise et de la CC de Quimperlé: bois forestier, bocage.

A ce stade, aucune attente commune aux différents sociétaires ne se dégage vis à vis de la SPL: il n'est pas possible d'identifier une thématique prioritaire pour laquelle la SPL pourrait proposer un service.

Une approche pratique au cas par cas peut être proposée aux communes volontaires sur les thématiques qui les concernent(boisement, bois d'opportunité…) avec pour objectif de tester des services qui pourraient être proposés à l'ensemble des sociétaires.

gestion-durable-des-boisements-reunion-du-09-10-2019.txt · Dernière modification: 2019/10/14 16:26 par empower