La bâche tampon du Moustoir: un nouvel équipement innovant et intelligent

Une amélioration du réseau de chaleur du Moustoir qui dessert la mairie, le centre aquatique, le grand théatre et le stade (dont pelouse).

 

Agence l’Atelier – Carole Senegas Architecte

La Ville de Lorient a réalisé un système innovant combinant optimisation de l’utilisation des chaudières bois du Moustoir par stockage journalier de la chaleur dans des cuves (30 000 L) et mise en œuvre d’une grande surface de panneaux solaires thermiques (80m²). Ce projet est implanté sur le terrain annexe du stade Yves Allainmat.

Ce dispositif  approvisionne en chauffage les équipements de la Ville de Lorient :

– Hôtel de Ville

– Grand Théâtre (mis en service en 2003)

– Centre aquatique et ludique du Moustoir (restructuré en 2006)

–  Stade Yves Allainmat (dernière tribune construite en 2010)

– Pelouse du stade (nouveau besoin depuis 2016)

Depuis la mise en service du chauffage de la pelouse du stade en 2016, suite à la réfection de la surface de jeu, ce besoin supplémentaire génère régulièrement des appels de puissances conduisant à trop utiliser le gaz.

Dans un contexte de raréfaction des énergies fossiles et de renchérissement du coût des énergies, la Ville a donc souhaité  maximiser l’utilisation du bois sur cette chaufferie.

Le bâtiment  de 160 m² (SU), abritant la bâche tampon (les 3 cuves de 10 m3 chacune) connectée à la chaufferie du Moustoir, et aux différents équipements desservis, supporte 75 m2 de panneaux solaires thermiques.

 La production solaire thermique mutualise les besoins de la pelouse du stade en hiver, et les besoins de production d’eau chaude sanitaire du centre aquatique en été. En effet, le dispositif évite  le cumul des puissances en période de froid. Et il réalise un stockage intersaisonnier  pour décaler l’usage de l’énergie solaire dans le temps.

 

 

Les travaux sont terminés.  La mise en œuvre est effective pour la saison de chauffe 2019-2020.

Ce projet permettra d’augmenter le taux d’utilisation d’énergies renouvelables (bois et solaire thermique) sur le Moustoir et permettra d’économiser 250 MWh de gaz par an, soit, au prix envisagé en 2020, une économie nette d’environ 12 000€ TTC / an.

 

La centrale solaire photovoltaïque de Kerletu

La centrale a été mise en service fin janvier 2019 et la production est tout à fait conforme aux attentes.

Les caractéristiques de la centrale sont :

  • puissance 95,70 kWc,
  • 330 modules de 290 Wc chacun, V-Sys Pro (fabrication française)
  • surface totale de 550 m² de panneaux solaires,
  • 3 onduleurs Powador de chez Kako (1 par charpente)
  • surface répartie en 3 charpentes et de couloir noire pour une meilleure intégration architecturale,
  • verre Albarino (anti-reflet) étant donné la position dans le couloir de dégagement de la base aéronavale de Lann-Bihoué

Cette centrale est la plus importante du patrimoine municipal.

L’électricité est utilisée en autoconsommation pour le site du funérarium et pour la cuisine centrale. 

 

Lorient, Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte

Depuis 2015, La ville de Lorient est labellisée « TEPCV » !

Qu’est ce qu’un TEPCV? Il s’agit « d’un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. Il s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs, et à produire des énergies renouvelables pour y répondre. »

Le Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer cofinance plusieurs actions menée par la ville de Lorient.

Ces actions sont:

– le Schéma Directeur d’Aménagement Lumière

Cette action est en oeuvre depuis 2013 avec l’extinction de la pénétrante, un renouvellement de lanternes et de mâts ets en cours, ainsi que la mise en oeuvre de nouvelles armoires de régulation des puissances.

– La future centrale solaire de Kerletu

La sélection des entreprises qui construiront cette centrale photovoltaïque est en cours

– L’isolation des combles des écoles

Deux écoles ont vu leurs combles isolés (Merville et Keroman). L’école du Manio suivra dans les prochains mois.

– L’achat de vélos à assistance électrique par la ville de Lorient pour son plan de déplacement des agents

Ces vélos ont été livrés le 8 mars 2017.

– L’amélioration du réseau de chaleur du Moustoir qui dessert la mairie, le centre aquatique, le grand théatre et le stade.

Une étude de faisabilité est en cours.