Rapport DD 2015 – Axe 3

Cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations

Actions conduites par la ville de Lorient au titre des 5 finalités du développement durable

Lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Épanouissement de tous les êtres humains

>Cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations<

Préservation de la biodiversité

Dynamique de développement production consommation responsable

Retour à la page principale

 

Actions mises en oeuvre au cours de l’année 2015

Mise en place d’une démarche de proximité

Plus la vision globale du monde s’impose, plus le local prend d’importance ! Resserrer les liens de proximité devient une évidence. Pivot de cette dynamique à Lorient, la Ville renforce le contact direct et facilité avec ses habitants. Mise en place de nouveaux services, instauration des conseils citoyens…

Avant, la proximité, cela comprenait tout ce dont on disposait dans un rayon d’un kilomètre. Et les villes étaient les championnes de l’offre, rassemblant les ser­vices sur un minimum d’espace. Le monde, lui, était vaste et loin­tain. Évolution des moyens de transports et révolution numé­rique ont bousculé cette notion toute géographique de la proxi­mité. On peut désormais se sentir plus proche de Paris que de Perros-Guirec et d’un ami américain connecté sur Internet que de son voisin de palier. Le monde fait irruption tous les jours dans notre quotidien, les temps se raccourcissent, les relations de voisinage se distendent…

Pourtant, malgré ces muta­tions de nos modes de vie, la mairie demeure la référence immuable, celle vers qui on se tourne spontanément, celle qui proposera le service, réglera le problème, trouvera la solu­tion ou celui qui la détient… En témoignent, à Lorient, le millier de courriers reçus en moyenne chaque année, les centaines de rencontres entre la Ville et les citoyens, les innombrables questions, remarques ou suggestions…

Des élus référents dans chaque quartier

Vous souhaitez rencontrer les élus, ceux à qui vous avez confié la gestion de votre ville, leur poser une question sur un projet, leur soumettre une idée… Tous les ans, les réunions publiques de quartier rassemblent élus et citoyens pour faire le point. Et le reste de l’année ?

Maire et adjoints reçoivent sur rendez-vous. Plus proches ? Dans chaque quartier, les élus sont à votre écoute. Souvent, ils habitent le secteur, le connaissent bien et sont vos relais privilégiés. Mais, même si on les reconnaît, qu’on les croise à la boulangerie ou à l’arrêt du bus, ce n’est pas tou­jours facile d’oser les aborder. Aussi se met en place le disposi­tif des élus référents de quartier qui vous permettra très pro­chainement de les joindre plus aisément. Numéro télépho­nique dédié, adresse courriel, discussion en ligne ou perma­nences près de chez vous… tous les moyens sont envisa­geables. Comment mieux vous dire « N’hésitez pas à venir nous rencontrer » mais aussi « Prenez contact, nous avons besoin de votre expérience et de vos connaissances ». Car la proximité ne connaît pas le sens unique ! L’échange permet aussi à la municipalité d’affiner ses décisions, de faire évoluer

dém@t

Une démarche à faire ? Vous n’êtes disponible qu’en soirée ou vous ne pouvez pas vous déplacer ? Avec Dem@t c’est possible !  Accessible depuis le site internet de la Ville www.lorient.fr, ce portail rassemble plus de 70 démarches qui peuvent être effectuées directement en ligne: actes d’état civil, formalités administratives, localisation de son bureau de vote, paiement d’une facture périscolaire, inscription en crèche, information sur la vie associative ou sur les structures culturelles…

 

Politique de santé publique

 

Le Service Communal d’Hygiène et de Santé met en œuvre la politique de santé publique et de promotion de la santé en application des obligations réglementaires faites au Maire en matière de police, d’hygiène du cadre de vie et de santé. Au-delà de la réglementation, la politique de santé reflète également la volonté de développer une dynamique de promotion de la santé sur la ville, affirmée par l’adhésion de Lorient au Réseau Français des Villes Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé œuvrant pour la santé et le bien-être des populations (habitat, nuisances sonores, prévention des conduites addictives…)

Afin de favoriser le bien-être de la population et la santé de tous, le SCHS travaille sur :

  • La création d’un environnement favorable à la santé (santé environnementale):

– Agir sur l’environnement physique et favoriser des cadres de vie positifs pour la santé:
Le bruit : lutte contre les nuisances sonores (surveillance acoustique, conformité des lieux musicaux. Actions qui favorisent une meilleure qualité de vie pour les habitants).
qualité de l’air intérieur : campagne de contrôle coordonnée par le service santé environnementale/salubrité, par un organisme agréé dans les crèches entre 2014 et 2015.
Contrôles radon, légionnelle des ERP
Lutte contre les nuisibles
Lutte contre l’habitat indigne/insalubre (limiter les attentes à la santé résultant de mauvaises conditions d’habitat, un enjeu de santé publique majeur)

– La prévention des conduites addictives
Une approche par public (petite enfance, jeunesse, parents, personnes âgées) : prévention des conduites addictives.
En 2015, mise en place de 2 soirées « Jeudi H2o » (réalisée le 12 mars 2015/ 2de date programmée le 19 novembre 2015).

– La prévention des maladies cardio-vasculaires et des arrêts cardiaques : installation et gestion du parc des défibrillateurs

– Santé mentale (lien avec la tranquillité publique, troubles du voisinage, réponse apportée par la Ville, travail en partenariat avec les institutions concernées…) : septembre 2015, 1ère réunion des partenaires institutionnels autour « des situations préoccupantes ».

  • en proximité :

– des actions de promotion de la santé dans les quartiers (projet en cours sur le quartier du Bois du Château sur la thématique des addictions : en 2015, mise en place d’actions sur l’espace public de recueil de paroles autour des questions de la prévention des conduites addictives pour les parents d’adolescents),
– un travail quotidien auprès des habitants dans le cadre des problématiques de
voisinage, d’habitat…
– un accompagnement des associations lorientaises dans la mise en place de leurs projets…

Prévention et sécurité

En 2015, les actions suivantes ont été mises en oeuvre:

Solidarité et coopération internationale

Solidarité Internationale – Soutien aux projets associatifs

Coopération internationale

 

Construction et rénovation de bâtiments municipaux

 

Commande Publique

Clause d’insertion obligatoire – Article 14 du Code des Marchés Publics (heures d’insertion)

Marchés réservés – Article 15 du Code des Marchés Publics

Marchés d’insertion professionnelle et sociale – Article 30 du Code des Marchés Publics: