Rapport DD 2014 – Axe 3

Cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations

Actions conduites par la ville de Lorient au titre des 5 finalités du développement durable

Lutte contre le changement climatique et protection de l’atmosphère

Épanouissement de tous les êtres humains

>Cohésion sociale et solidarité entre les territoires et les générations<

Préservation de la biodiversité

Dynamique de développement production consommation responsable

Retour à la page principale

Indicateurs de développement durable

Démographie

2014 s’est ouverte sur une bonne nouvelle liée à la démographie. Pour la première fois depuis plusieurs années, nous avons gagné des habitants, 225 nouveaux Lorientais. C’est un signe, certes léger, mais encourageant pour l’attractivité de notre ville, confortant son rôle de moteur d’agglomération. Conditions d’accueil favorables aux entreprises, habitat adapté, cadre de vie agréable, qualité des services rendus à la population sont certainement parmi les éléments actifs de cette dynamique. Lorient est une ville qui donne envie, attire, accueille…

Actions mises en oeuvre au cours de l’année 2014

Ouverture de la Maison de la Solidarité

La Maison de la solidarité, nouvel équipement municipal, a été inaugurée le 14 juin. Gérée par le Centre communal d’action sociale (CCAS), elle regroupe les associations Solidarité Lorient, Alda et les Restaurants du coeur. Nouveau dispositif de l’action sociale de la Ville, une épicerie sociale est également aménagée dans ses locaux. Pas de société sans solidarité entre ses membres, ce ciment qui procure à toute organisation collective force et cohésion. À Lorient, les liens de solidarité qui maillent le territoire et unissent les habitants sont particulièrement étroits : le résultat d’une conjugaison de facteurs historiques (avec notamment la reconstruction de la ville), socio-économiques (le monde de la pêche), et culturels, avec une forte implication dans le bénévolat. Dans ce domaine, l’action des associations, souvent reconnues d’utilité publique, s’avère en effet indispensable. Elles sont nombreuses à mener de concert avec les pouvoirs publics des actions d’accompagnement ou de soin pour les personnes « fragiles » ou fragilisées par les accidents de la vie. Qu’il s’agisse, par exemple, de faciliter l’accès à l’aide alimentaire pour les plus démunis, de permettre l’adaptation des logements pour les personnes handicapées, ou de lutter contre la précarité énergétique… En matière d’aide alimentaire et vestimentaire, un nouvel équipement illustre désormais cette bonne complémentarité entre institutions et associations. La Maison de la solidarité regroupe à une même adresse (le 3 rue Francine Deporte) trois associations (Alda, les Restaurants du Coeur, Solidarité Lorient) et une épicerie sociale gérée par le CCAS. Au-delà de la simple mise à disposition de locaux, il s’agit là d’un nouvel outil précieux pour l’action sociale, dont l’élaboration a débuté en 2008 par un long travail de concertation avec, notamment, les associations concernées. Aujourd’hui, l’ensemble des services proposés au sein de cette grande maison de 1 600 m2 permettra d’offrir une aide et un soutien aux personnes en situation de précarité: d’abord en répondant à leurs besoins primaires alimentaires et vestimentaires, dans le respect de l’identité de chaque association, puis en développant un accompagnement social adapté vers une plus grande autonomie.

Prévention et sécurité

En 2014, les actions suivantes ont été mises en oeuvre:

  • Validation de la création d’un service de médiation sociale

Il s’agit à travers la création d’un service de médiation urbaine, implanté et agissant sur les quartiers, de promouvoir la pacification des relations et de prévenir les conflits liés à l’état et à l’usage des espaces publics, d’identifier les situations de nuisances et d’exclusion sociale, de prévenir les ocmportements à risques, de gérer les conflits de proximité et d’être en lien avec les habitants par le biais d’une présence humaine renforcée sur le terrain et une logique d’intervention qui s’appuie sur:

  • Le travail de rue en proximité avec les habitants (présence physique quasi continue)
  • la proactivité (aller à la rencontre des problèmes non exprimés et non connus)
  • la réactivité (intervention rapide et capacité à mobiliser les ressources via les équipes de proximité pour une réponse rapide)
  • le partenariat (être en lien avec les “travailleurs du front” internes et externes, écouter et activer les relais pour une prise en charge des sistuations)
  • une interrogation sur nos pratiques et nos dispositifs

La médiation constitue un mode d’intervention publique moderne que se situe dans les interstices, dans ce qui n’est pas pris en compte par les institutions compte tenu de l’évolution de nos sociétés et de l’aggravation des situations de relégation sociale. Bien menée, elle permet également de réinterroger nos modes classiques d’intervention et est à ce titre inscrite dans les politiques de développement durable.

Autres actions poursuivies au cours de l’année:

  • Alter Noz et la charte de vie nocturne
  • Le travail de lien social et de proximité du correspondant prévention (lien avec les habitants et les acteurs du quartier)
  • Le travail de prévention, mené en lien avec le service mobilité, sur le vélo-école dans les établissements scolaires
  • Les orientations en matière de politique de prévention de la délinquance : création d’un groupe local de traitement de la délinquance sur un quartier, travail en matière de prévention situationnelle, aide aux victimes et lutte contre les violences intrafamiliales, travail de prévention de la récidive (convention avec le Service Pé,itentiaire d’Insertion et de Probation et la Protection Judiciaire de la Jeunesse pour l’accueil de Travaux d’Intérêt Général au sein de la collectivité)
  • Le financement de la prévention spécialisée

Solidarité et coopération internationale

Solidarité Internationale – Soutien aux projets associatifs

  • L’Appel Vietnam

Poursuite du programme « Naissances et handicap 2012 – 2015 » « Naître au Vietnam – province de Kiên Giang » 2014. Projet : Missions auprès du Centre Hospitalier provincial de Kiên Giang – « Techniques en médecine périnatale » et « Handicap enfants » Attribution d’une subvention de 3 000 €.

  • Association ATAFAÏ France-Côte d’Ivoire

Poursuite du projet de centre d’activités, (centre de formation pour jeunes en milieu difficile) – pisciculture, maraichage, élevage. Projet : Réalisation de la clôture d’enceinte du centre à Grand Bassam – Abidjan Sud, Côte d’Ivoire. Attribution d’une subvention de 1 500 €.

  • Association France Palestine

Soutien au développement d’une coopérative agricole spécialisée dans la production de jus de raisin. Projet : Participation au financement des équipements (pressoir pneumatique, citerne de stockage de 10 000 litres) à Halul – Hébron, Palestine. Attribution d’une subvention de 2 000 €.

  • Association des Cambodgiens du Morbihan

Soutien à l’équipement scolaire. Projet : Reconstruction de trois bâtiments scolaires à Kamakor (District de Svay Por) – Province de Battambang, Cambodge. Attribution d’une subvention de 1 500 €

Coopération internationale

  • Finalisation du chantier d’assainissement de la Commune de Cayar (Sénégal)

Construction et rénovation de bâtiments municipaux

Objectifs:(ré)intégration dans le monde du travail d’un public en difficulté, accueil d’associations caritatives dans des conditions décentes.

  • Intégration de clauses d’insertion sociale dans les marchés de travaux (Maison de la Solidarité et marché réservé lot peinture Elsa Triolet, en particulier)
  • Livraison et mise en service du bâtiment Maison Solidarité (marché nettoyage réservé à une entreprise d’insertion)

Commande Publique

Clause d’insertion obligatoire – Article 14 du Code des Marchés Publics (heures d’insertion)

  • Marché nettoiement en cours Loris : 3648h/an
  • Service vélos : 910h /an
  • Marché de sécurité privée : 950 h/an sur astreinte Hôtel de Ville ; 490 h/an sur gardiennage parking place Armes)
  • Travaux carrefour Monistrol –Toullec : 980 h
  • Travaux multi accueil E .Triolet : 70h
  • Travaux restructuration GS RG Cadou : 3570h de sept 2014 à sept 2016
  • Installation, maintenance, pose affichage et affichage municipal sur mobilier urbain : 245h /an
  • Travaux Péristyle espaces publics 2014 : 1470h
  • Location-entretien véhicules : lot 2 : breaks utilitaire – 35h/an sur la durée du contrat de 51 à 60 mois
  • Hydro curage réseau eaux pluviales : 35h/an – durée 1 an renouvelable 2 fois
  • Installation et approvisionnement distributeurs de boissons dans les services et équipements municipaux : 70 h/an – durée 1 an renouvelable 3 fois
  • Travaux d’effacement du réseau Orange par la ville sous domaines public et privé en accompagnement des travaux du TRISKELL 2 : 75h
  • Distribution du Lorient Mag : 245h
  • ZAC Péristyle – Enclos du Port – Démolition et déconstruction du bâtiment Ex-TV BREIZH : 245h

Marchés réservés – Article 15 du Code des Marchés Publics

  • Noëls enchanteurs 2014 – association Idées Détournées
  • Marché de nettoyage de vêtements de travail d’agents des ST : env 15000€ /an Atelier Alter Ego
  • Nettoyage des vitres des bâtiments communaux : 40 000€ /an env .entrep adaptée Sevel services
  • Achats de sacs poubelle auprès d’un ESAT : mini : 8000 €/an et maxi : 15 000€ /an

Marchés d’insertion professionnelle et sociale – Article 30 du Code des Marchés Publics:

  • Restructuration bâtiment Elsa Triolet – Travaux de peinture : 23 186.01€
  • Maison de la Solidarité – Prestations de nettoyage : 18 048.00 €
  • Parking place d’armes – Prestations de nettoyage de fin de chantier : 6808€
  • Réaménagement des bureaux DFCP – Travaux de peinture : montant 6800€