Archives

Plan de prévention des risques littoraux (PPRL)

La submersion marine sur Lorient est de nature à engendrer des risques pour les personnes et les biens qui y sont exposés. Le rapport d’études de vulnérabilité de la commune aux risques, dans le cadre du programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) de Lorient-Agglo, recense de nombreux enjeux.

On observe la présence de zones basses littorales, exposées aux aléas de « submersion marine », notamment la zone industrialo-portuaire avec les dépôts pétroliers de Lorient, le secteur de l’Estacade et les rives du Scorff .
De part sa situation en fond de rade, Lorient connaît des phénomènes de submersion par débordement (elle est peu sensible aux phénomènes de houle ou paquets de mer) lors d’évènements croisant différents facteurs : grand coefficient de marée, surcotes de vent et présence d’une dépression.
Des dégâts ont été recensés lors d’événements historiques, venant corréler cette vulnérabilité.
D’après l’évaluation préliminaire du risque inondation de 2011, environ 1000 habitants seraient situés en zone inondable et plus de 700 emplois.

Le plan de prévention des risques littoraux (PPRL) prescrit par arrêté préfectoral du 24 avril 2019 a pour objet de diminuer la vulnérabilité des sites exposés, par l’information et les prescriptions applicables aux constructions existantes ou futures.

Déroulement de la procédure PPRL:
1. caractérisation de l’aléa submersion marine, avec prise en compte du changement climatique,
2. définition des aléas et du périmètre réglementé par le PPRL,
3. analyse des enjeux dans la zone réglementée,
4. élaboration du dossier de PPRL (présentation, cartes et règlement de l’urbanisme),
5. consultation des acteurs et recueil des avis sur le projet de PPRL,
6. enquête publique,
7. approbation du PPRL.

La concertation se déroulera en réunissant les services de l’État, les représentants de la commune de Lorient, les représentants de Lorient-Agglomération, le service départemental d’incendie et de secours (SDIS), les représentants de riverains ou d’entreprises, d’associations environnementales et associations du cadre de vie.

Laisser un commentaire