Newsletter du projet EMPOWER et avancement du projet sur Lorient

La newsletter n°3 de mai 2018 du projet EMPOWER est disponible! Il s’agit du bilan de l’activité du projet pour son troisième semestre. Ce dernier a été riche en activités: de nombreuses visites d’études ont été organisées chez les partenaires allemands, espagnols, portugais et italiens.

Cette période est propice à un petit point d’avancement, ce semestre a en effet été très actif!

Du côté de Lorient, le groupe de travail local brillamment animé par ALOEN a trouvé son rythme de croisière, avec des réunions régulières organisées entre la ville de Lorient, Lorient Agglomération, ALOEN, ainsi que les sociétés Liberasys et BeMyHomeSmart.

La ville de Lorient a poursuivi les développements techniques des systèmes de suivi des consommations, en transférant les données sur son propre serveur: vous pouvez vous connecter comme invité.

Un travail est actuellement réalisé à l’école de Lanveur pour mettre en oeuvre un suivi de la production énergétique des panneaux solaires thermiques. Une connexion des Raspberry Pi via clefs 3G est également en cours de développement.

Le projet EMPOWER a eu l’honneur de pouvoir être présenté dans l’émission « les décarboneurs » animée par ALOEN sur Radio Balises.

Le projet EMPOWER a fait (un peu) parler de lui dans Ouest France, il s’inscrit en effet dans la stratégie « ville intelligente » de la ville: Lorient devient une ville intelligente

Une présentation du projet a également été faite à la FABrique du Loch à Auray, dans le cadre des « Vendredimoitout ».

La vidéo de cette présentation est disponible ici.

Enfin, une présentation de l’avancement du projet a été faite à la Région Bretagne, afin d’imaginer dans quelle mesure les développements de ce projets pourront intégrer le projet Smile Smartgrids

Au

Lire la suite Newsletter du projet EMPOWER et avancement du projet sur Lorient

secteurs d’information sur les sols (SIS)

L’État élabore des Secteurs d’Information sur les Sols (SIS) comprenant les terrains où la connaissance de la pollution des sols justifie, notamment en cas de changement d’usage, la réalisation d’études de sols et la mise en place de mesures de gestion de la pollution pour préserver la sécurité, la santé ou la salubrité publique et l’environnement.

La diffusion de fiches des secteurs d’information sur les sols (SIS) vise, entre autre, à limiter l’étalement urbain et à favoriser la réutilisation des sols pollues, notamment en zone urbaine. L’objectif est d’informer le public, et les maîtres d’ouvrage, de la présence d’un sol pollué et de prendre en compte cet état en amont de tout projet d’aménagement.

Présentation du projet EMPOWER aux assises de l’énergie

La ville de Lorient et ALOEN ont présenté le projet EMPOWER aux assises de l’énergie qui se déroulaient à Genève cette année. Cette présentation a été l’occasion de montrer le fonctionnement d’un thermomètre relié à internet (via un Raspberry Pi + le Wi Fi du centre de congrès). 

Vous pouvez télécharger le poster présenté à cette occasion

Des nouvelles d’EMPOWER

Le projet européen EMPOWER souffle sa première bougie.

Beaucoup de travail a été réalisé en 2017, et notamment à Lorient! En effet, une réunion de projet a été organisée début septembre, pour faire le point sur les différents « workpackages » (c’est à dire les modules qui composent le projet) ainsi que définir un calendrier de visites techniques, basé sur les meilleures exemples que les différents territoires souhaitaient présenter. 

A cette occasion, une présentation du projet a été publiée dans « contact » le magazine des agents de la ville de Lorient.

Le travail de récolte des bonnes pratiques a été réalisé par Lorient, qui les a comilées dans un « register of good parctices ». La version « travail » de ce document est consultable en bas de cet article. Une version en ligne est également disponible, c’est sur cette version que seront effectuées les mfutures mises à jour du registre.

Une newletter a été publiée début décembre, vous pouvez la consulter en français et en anglais!

 

 

Les pesticides

Les pesticides

L’utilisation des pesticides est encadrée au niveau européen. Le règlement CE 1107/2009 concernant la mise sur le marché des produits phytopharmaceutiques est applicable depuis le 14 juin 2011. Les utilisateurs professionnels tiennent, pendant trois ans au moins, des registres des produits phytopharmaceutiques qu’ils utilisent, contenant le nom du produit phytopharmaceutique, le moment de l’utilisation, la dose utilisée, la zone et la culture où le produit phytopharmaceutique a été utilisé. Sur demande, ils communiquent les informations contenues dans ces registres à l’autorité compétente. Les tiers, tels que les habitants, peuvent demander à avoir accès à ces informations.

Nous avons tous intérêt à préserver notre ressource en eau :

– plus l’eau est polluée, plus les usines d’eau doivent investir pour la rendre consommable et plus cela contribue à augmenter notre facture d’eau.

– de nombreux liens sont avérés entre les pesticides et les graves problèmes de santé qui nous touchent de plus en plus :cancers, problèmes de fertilité, malformations, atteintes du système nerveux.

Pour ces raisons, le désherbage chimique au niveau des cours d’eau, fossés (même à sec), bouches d’égout, caniveaux, fontaines, puits, lavoirs, etc,  est interdit et sanctionné par la loi.

 

L’arrêté préfectoral  du 6 juillet 2017 relatif à l’interdiction d’utiliser des produits phytopharmaceutiques (pesticides) à proximité du réseau hydrographique, s’applique à tous : particuliers, collectivités, agriculteurs et entrepreneurs .

Il est complété par l’arrêté du 25 juillet 2017 fixant les mesures destinées à préserver les établissements fréquentés par des personnes vulnérables.

La cartographie des cours d’eau est une base de référence apportant une meilleure information à l’ensemble des usagers.

 

A

Lire la suite Les pesticides