Mesure du taux de CO2 dans les écoles

La transmission par voie aérienne du virus SARS-CoV-2 fait partie des modes principaux de propagation de la Covid-19 dans les espaces clos. Les microgouttelettes émises par une personne infectée, qui sont chargées en virus, restent longtemps en suspension dans l’air sous forme d’aérosols. Une bonne aération permet d’éliminer ces aérosols en remplaçant l’air vicié par de l’air neuf.

La mesure du taux de CO2 (gaz carbonique) émis par la respiration des personnes dans une pièce permet de déterminer si l’aération est suffisante et s’il faut ouvrir la fenêtre.

Le service Environnement de La Ville de Lorient, aidé par 2 étudiants en BTS Systèmes Numériques, fait une campagne de tests d’appareils de mesure :

• Pour appréhender les niveaux de concentrations dans les établissements scolaires,

• Pour comparer différents modèles d’appareils

Les appareils mesurent la concentration de CO2 en continu. L’allumage prolongé d’une lumière rouge sur un appareil, et l’émission d’une sonnerie (buzzer) indiquent que la ventilation doit être augmentée :

• en ouvrant une fenêtre

• ou en créant un courant d’air jusqu’au changement de couleur de la lumière, et l’arrêt du buzzer.

Exif_JPEG_420

Laisser un commentaire