Outils pour utilisateurs

Outils du site


assises-2020

Assises 2020

Mardi 28 janvier

Speed Dating 02

www.crem.ch
CREM : outils de développement et d'optimisation de réseaux de chaleur thermiques (avec EnR)
Regarder notamment SigOpti - un outil pour développer les réseaux de chaleur.

Speed Dating 03

Réseau de chaleur aux Anas de lin. Communauté de Communes des Hauts de Flandre.
sophie jarczynka - directrice des grands projets.
Création d'un centre aquatique, donc besoins de chaleur. Demande de travailler également avec la zone d'activité.
Première réflexion sur de la méthanisation mais abandonnée.
Ana de Lin = même pouvoir calorifique que le bois! = filière non valorisée ! (50 000t d'Ana par an!)
1442 kW disponibles pour 3 bâtiments. 2409 MWh. 90% biomasse - 10% gaz.
Investissement travaux seuls 1 200 000 €HT - prix de vente chaleur 80,8€ HT/MWh (utile)
Zone rurale - établissements publics (uniquement centre aquatique - ehpad - groupe scolaire)
Montage juridique : pas de DSP car défaut de prestataire. DONC marché public global de performance, coûts entièrement supportés par la collectivité. Délégataire: dialogue compétitif.

Speed dating 11

Partenariat public-public de la ville de Brest portant sur la rénovation de 5 groupes scolaires.
Utilisation d'une SPL !!!
Ville de rest, Brest Metropole, + un nouvel actionnaire. Emprunts sur des durées de 20 ans. Marché global de performance entre la SPL et un groupement d'entreprises. La ville ne commence à reverser des loyers qu'à la réception des travaux.
A noter: les économies d'énergie ne remboursent pas les amortissements d'investissement.
Deux banques ont répondu: crédit mutuel et banque populaire Grand Ouest. La poste n'a pas fait partie du tour de table.

Mon opinion: système relativement complexe techniquement et administrativement, qui peut avoir un intérêt pour des collectivités qui souhaitent faire des rénovations lourdes de patrimoine en ayant très peu d'ingénierie en interne.

La démarche d'intracting interne (et éventuellement intracting mutualisé??) a peut être plus d'intérêt pour réaliser des travaux à court terme si bonne maîtrise des caractéristiques techniques du patrimoine.

Speed Dating 16

Sous le soleil Lillois - la ville productrice d'EnR
2018, forte poussée politique sur la question environnementale au sens large avec le souhait de candidater à la capitale verte européenne. Un des 12 critères de ce concours: gestion de l'énergie.
Pour Lille: analyse d'une relative faiblesse sur le développement des énergies renouvelables, avec un retard sur le PV et la chaleur renouvelable.
Accompagnement ADEME COT EnR avec la possibilité d'aller cherche du fonds chaleur pour des petites installations. Cofinancement Région sur la dimension spécifique photovoltaïque. (Rq: COT EnR existe aussi à Lorient]
1/3 de la production PV du territoire Lillois: sur le patrimoine municipal. Installations achetées très chères. Modèle économique peu abouti.
Idée: trouver un modèle économique pour le PV et pour le thermique. La moitié des bâtiments de la ville raccordés sur réseau de chaleur (60% EnR en 2020). Compétence ville historiquement mais métropole maintenant.
Que faire des sites non raccordés aux réseaux de chaleur mais au gaz naturel?
Solaire thermique: très peu de besoins. Salles de sport: consommations d'eau très faibles. Piscines ?
Sur le photovoltaïque: personne recrutée à temps plein puor établir le potentiel PV pendant 1 an.


Mon opinion: les réflexions des villes sur le développement des EnR sont très convergentes. Les outils financiers efficaces donnent des résultats un peu partout, et les COT sont de vrais déclencheurs d'investissements.

A noter: Annecy déponse un H2020 pour l'injection de solaire thermique.

speed dating 27

Rénovation habitat pavillonnaire Cergy Pontoise (présentation Cergy Pontoise agglomération)
Cergy = 40% habitat pavillonnaire. Habitat en ilots. Quartier Vlamoutier 105 pavillons.
Projet de rénovation mutualisée. Possible de travailler en massifiant l'affaire.
AMO lancée par la l'agglomération.
Accompagnement ADEME.
Association citoyenne constituée: REV. Environ 70 familles sur les 100 pavillons intéressés. Création d'une association pour sortir de la lourdeur administrative de la copropriété.
Difficulté à avoir des réponses de maîtres d'oeuvres. Processus qui a été coupé d'une certaine façon entre les très motivés du début qui ont poursuivi la démarche et des personnes moins intéressées qui ont décroché.
Choix de l'association –> partir vers une entreprise générale tous corps d'Etat.

Présentation très intéressante sur la difficulté de massifier des travaux de rénovation de pavillons, fussent-ils semblables dans leurs modes constructifs et leur architecture. Cependant, sur cette expérience, les habitants ont souhaité dans le cadre du projet arrêter la mission de maîtrise d'oeuvre à la fin des études (sans doute du fait d'une mission trop complexe à gérer par le maître d'oeuvre). Le “rebond” vers une entreprise générale ensemblière est particulièrement intéressante.

Speed dating 29

CU le Havre Seine Maritime - Mettre en place un système de management de l'énergie au sein d'une collectivité
projet pilote avec mené par l'ADEME normandie et 8 collectivités.
certification iso 50 001 de la collectivité : pas encore de décision prise. Intérêt pour le système de management de l'énergie mais aujourd'hui hésitations sur la certification iso 50 001 du fait des coûts de la certification et des enjeux de ressources humaines
Pourquoi poursuivre la démarche?

  1. Economies financières générées par une telle démarche.
  2. Valorisation des actions des services en interne
  3. valorisation de la collectivité à l'externe (la CU agit sérieusement)
  4. une définition des rôles précise

SPEED DATING 32

ALEC RENNES – Dans PCAET, il y a Air ! Comment aider les communes sur le sujet de la qualité de l’air intérieur ?
Pour avoir des bâtiments performants en énergie, étanchéité à l’air devient un critère et il y a enjeux santé.
Ressource : PLUi de Dunkerke ⇒ Aspect santé !
Depuis 2012, il y a des obligations de contrôles de système d’aération et ventilation par prestataire (CO2, deux autres polluants)

Méthodo de ALEC de Rennes :
1) Ils vont voir les communes élus et service technique, demande c’est quoi les réglementations. Souvent ne savent pas répondre
2) Laisse Guide « Pour une meilleure qualité de l’air » + donne des capteurs pour voir problème de confinement et pour apprendre les réflexes simples dans les salles de classe par exemple.
3) Au bout d’1 mois, récupère tout
4) Priorise voit ce qu’il faudrait faire selon le cas
Existe depuis quasiment 6 ans
Anticiper les travaux ! et mettre mobilier au moins 1 mois dans un local aéré

Mercredi 29 janvier

Inspiration 22

Surmonter l'obstacle du financement pour les rénovations énergétiques performantes

Alice Morcrette, directrice de la régie régionale du service public de l'efficacité énergétique des Hauts de France. Expérience passionnante de régie de tiers financement, avec comme financeur la BEI. Travail avec les héritiers pour rembourser le reliquat des travaux au moment de la cession du bien.

Office Régional pour la Rénovation Intensive (Orfe?). Projet H2020. Objet: créer de la confiance auprès des propriétaires et des banques.

Challenge

Inspiration 47

SEML SEVE : COMMENT L’INITIATIVE D'UNE COMMUNE DES HAUTES ALPES A LIBERE DES ENERGIES CITOYENNES ET RENOUVELABLES ICI ET AILLEURS ?
Pierre LEROY : Maire de Puy Saint- André au Nord des Hautes Alpes (487 habitants) et président du Pays Grand Briançonnais. https://www.youtube.com/watch?v=k57MZ9goVNA&t=20s

Présentation extra ! Pierre LEROY est un compteur, visionnaire qui hérisse les poils et donne l'énergie et la vision pour passer à l'action tout de suite. Tout en restant dans la démocratie participative, il a découvert avec son équipe que les élus ont les clés et le pouvoir de tout changer et de permettre la mise en action.

Les besoins primaires au cœur des actions
Depuis élection 2008 : baisse de 75% des consommations d’eau, 40% des déchets, 35% des consommations d’énergie (production aujourd’hui plus importantes que consommation), plantation 12 000 arbres, création d’une réserve naturelle de 600 ha et d’une association foncière pastorale de 1000 ha, développement de transport alternatif grâce aux production d’ENR….
Ne travaille pas par axe comme le demande le ministère.
Mais travaillent sur les besoins primaires des populations : boire, manger, se loger correctement, pouvoir se déplacer.
Ils ont donc signé un contrat de transition écologique et solidaire avec les services de l’état sur : l’autonomie alimentaire, l’autonomie énergétique, sur l’autonomie dans la gestion des déchets, l’éco-mobilité et sur le logement.

Et travaille sur la démocratie participative : «Nous ne ferons que si vous aussi vous faites et vous vous emparez des projets ». Principe du fiftyfifty = la commune met 50% si la population met aussi 50%

Ex de projet en cours de lancement sur l’autonomie alimentaire :
Il a eu l’idée de proposer une formation des citoyens à la taille et l’entretien des arbres fruitiers et ensuite de mettre à disposition des terres publique pour planter des arbres fruitiers à entretenir par la population.
Ex de projet sur l’autonomie énergétique :
Création de la SEVE (Soleil Eau Vent Energié)= 1ère SEML qui associe une collectivité et des habitants. But = que l’E soit locale, citoyenne et renouvelable. Investissement en 2008 de 51 000€ de la commune, 9 000€ d’Energie Partagée, 33 000€ d’une entreprise avec minorité d blocage et le reste foyers.
Aujourd’hui, après ouverture du capital : 900 000€, 20 central PV sur le territoire de la commune et sur les communes alentours avec location des espaces. Les gains sont réintégrés dans la sobriété et les transports.
https://energie-partagee.org/projets/seve/

Travaille sur le tourisme endogène, partir en vacances chez soi.

Développement de l’imaginaire :
En 2007, il a créé un groupe avec lequel ils ont réfléchit pendant 9 mois à : Leur village imaginaire idéal. Ensuite, 1 mois avant les élections, ils se sont présentés.

Création d’un événement sur les 36 communes en même temps :
- Trouvé 36 personnes qui ont recherché un lieu avec des chaises et une connexion internet.
- Projection du film de Cyril Dion
- Temps pour les 36 groupes pour créer leur commune idéale
- Connexion de tous les groupes avec le grand théâtre pour l’intervention de Cyril Dion avec Yannick du CLER en animateur. Les gens pouvez envoyer en direct des questions what’s up et le débat était sur qu’est ce qu’on peut faire.
- Création de groupes pour poursuite des projets

But des communes aujourd’hui = de créer du lien, être le liant

Ingénierie territoriale indispensable au dévnt des communes rurales
Il s’est battu pour avoir 2 postes à 1600€ qui travaillent sur le développement durable du territoire et la démocratie participative.

Inspiration 31

RETOMBEES ECONOMIQUES DES POJETS CITOYENS ET LOCAUX POUR LES TERRITOIRES : REGARDS FRANCE – ALLEMAGNE
Projet forest ENR à découvrir : réseau de chaleur bois-énergie local et citoyen
https://energie-partagee.org/projets/forestener-lucinges/

Effets autres que financiers sur citoyens :
- Effets sociétaux : augmentation de l’engagement civique, codécision/transparence, création d’identité, intégration des citoyens dans les processus d’une économie durable
- Démocratisation d’investissements/réduction du pouvoir de oligopoles

Ex de situation dans un district très rural, 102 000 hab avec max village de moins de 500 hab.
https://www.youtube.com/watch?v=ZGkyjnWOihg
Ont développé méthodo pour mobilisation citoyenne.
Création de valeur régionale ⇒ De nombreuses mesures mises en place grâce aux gains étant donné les économies réaliser (bibliothèque, attraction touristique, transports, etc.)

Communes = Acteurs clé (gérant terrains, installations + liens les organismes gérant ce domaines).
BUT = les soutenir pour développer leur autonomie sur le sujet, pour développer au niveau local et créer de la valeur sur leur territoire.

Etude sur les retombées économiques locales des projets citoyens d’énergies renouvelables, Energie Partagée : https://energie-partagee.org/etude-retombees-eco/
Quand un projet citoyen sort, chaque € mit par un investisseur correspond ensuite à 2,5€ qui profite au tissu du territoire.

Evaluation de l’impact social ? : Pas de méthode, uniquement témoignages. Milieu universitaire à lancer sur le sujet.
COOPAWATT ? : étude qualitative par une enquête sur des gens qui participe à des projets
HEINRICH BÖLL STIFTUNG : ont utilisé méthode explorative en téléphonant à des acteurs pour demander « que sont d’après vous les impacts des projets sur le territoire ». Ils ne sont pas allés plus loin.

Intervenants :
HEINRICH BÖLL STIFTUNG : Fondation écologique allemande qui a pour grand sujet à paris la transition énergétique et la démarche citoyenne et démocratique dans cette transition : www.fr.boell.org
ENERGIE PARTAGEE
Eva HAUSER : hauser@izes.de

Inspiration 26

PRECARITE ENERGETIQUE : LA POSTE- SOLHIA
Dispositif complet proposé aux collectivités territoriales.
Se base sur la capacité de La Poste à identifier les ménages et les capacités de Sohlia à les accompagner.
Cicle : propriétaire de maisons individuelles en situation énergétique

Méthodo :
- Envoi de postiers pour expliquer l’importance et informer sur les rénovations énergétiques puis
- identification des plus précaires
- s’ils correspondent aux critères, leur explique qu’ils peuvent bénéficier du dispositif.
- Prise de rendez-vous avec Solhia par des agendas partagé avec La Poste
- Visite = diagnostic de l’habitat mais aussi les consommations d’énergie et prise en compte de la personne et du projet (budget et reste à charge de travaux)+ Kit de la Poste (4 ampoules LED, mousseur)

A ce jour après 2 ans, 81 contrats signés, plus de 100 000 personnes informées par les facteurs et plus de 4 000 visites techniques réalisées
Enquête suite à la visite : 65% des ménages déclarent avoir réalisé ou avoir le souhait de réaliser des travaux.

Départ avant la fin de l'atelier.

Challenge 13

De la sobriété volontaire à la participation citoyenne Julien CAMACHO – CLER – Déclic, suite de défis famille SOURDIN

Sobriété reste assez méconnue même pour des gens travaillant dans ce domaine, en termes de mise en œuvre, de dispositif c’est peu connu.
Rappel Sobriété énergétique c’est quoi :
- tout ce qui n’est pas efficacité, c’est du comportement
- une démarche qui vise à réduire les consos d’E
- par changements de comportement, mode de vie et d’organisation collective

Methodologie des concours de sobriété = temps long (4mois minimum)
- ce qui est déterminant c’est l’accompagnement
- approche socio-technique, faire avancer les usages, besoins de compétences sur l’accompagnement
- encapacitation / autonomisation = mixte entre capacité et permettre l’action des gens
- Mimétisme, je vais plus facilement faire ce que je vois chez l’autre
- Construction d’un imaginaire partagé autour d’un mode de vie collective souhaitable

NANTES Métropole – engagées à la création de 100 LABS CITOYENS

C’est quoi les labs ?
Coopérer / Apprendre / Agir
Enjeux de politique publique qu’il y est des lieux ressource sur la transition où les populations puissent être redirigées. Pour que des groupes non organisés (ex : participants des défis familles) puissent se retrouver et que l’on voit l’émergence de projets citoyens, il faut des lieux pour les accueillir.

Caractéristiques des lieux ressources, Labs citoyens :
1) Capacité à orienter ou accompagner un porteur de projet citoyen : est ce que cette espace peut fournir des infos très concrète pour permettre de répondre au besoin des porteurs de projets ?
2) Mise en réseau : capacité à informer sur réseau transition énergétique d’autres labs
3) Accueil de collectif : à minima une salle réservable
4) Ateliers pratiques gratuits : au moins mensuel
5) Eco-gestion du lieu

Proximité / Thème de la transition écologique et énergétique / Projet local collectif / passer à l’action, faire… / Monter en compétences / Révèle les initiatives

Les lieux servent également un objectif en plus d’être un lab citoyen, voici une typologie créée par The Camp :
1. Retraite créative / Ex Nantes, Open Lande
2. Club des Innovateur : côté communauté de valeurs /ex : communauté des défricheurs, réseau éco-évènement
3. Université partagée : espace ressource de connaissance / ex : Le tiers lieu de l’université permanente sur l’Ili de Nantes
4. Plateforme d’expérimentation : tester par le projet / ex : Solilab, futur labcampusdu Tertre, places de village, galerie zéro déchet, Nantes City Lab
5. Purposedriven center : monde doit connaitre ce sujet et il est la clé pour comprendre le monde et agir / ex : les « Midis de la transition energétique ou des FabLab dédié à un sujet
6. Tiers-Lieu Culturel : dominante culture / ex : le Lieu Unique
7. Espace transitionnel : le changement par les gens, par la base / ex : Darwin
8. Cocon de l’innovation : pour innover il faut lieu adapter qui les cocoon / ex : les labs d’entreprises, la Colloc

assises-2020.txt · Dernière modification: 2020/02/07 15:04 par pcrepeaux