Cit’ergie: Lorient labellisée!

couverture plaquette cit'ergieLa Ville de Lorient vient d’obtenir le label Cit’ergie et ce, dès sa première tentative. C’est une excellente nouvelle qui vient y récompenser l’engagement commun autour du développement durable.

Sur le total des 405,7 points possibles, Lorient a atteint 245,1 points, soit 60% de son potentiel, ce qui remplit largement les critères de labellisation (50%).

Le processus de labellisation Cit’ergie a été mené de concert avec Lorient agglomération. La Commission Nationale du Label a particulièrement apprécié la belle synergie qui est apparue dans le travail sur le climat de la Ville et de l’Agglomération.

La Commission Nationale du Label, à l’unanimité, a salué le dossier, qui témoigne de la dynamique en place depuis longtemps dans les sujets au coeur de Cit’ergie : les actions sur le patrimoine sont très avancées et intègrent l’optimisation de l’usage des bâtiments (réduction des surfaces, amélioration des usages) et le développement des énergies renouvelables est associé à une dimension locale remarquable (dimensionnement et pause en régie, autoconsommation, projets citoyens…). La ville a bien intégré les ressources que peuvent représenter l’énergie (CEE, vente d’électricité d’origine renouvelable), ce qui lui donne les moyens d’agir. Par ailleurs, Lorient est en évolution permanente et prête à innover, comme en témoigne la volonté politique et technique de développer les smart grids ou l’achat d’électricité renouvelable avec des critères d’additionnalité ; cet état d’esprit est cohérent avec les objectifs que Lorient s’est fixé (3×20 sur le territoire et 3×30 sur le patrimoine), objectifs à la fois ambitieux et réalistes.

L’audit Cit’ergie a permis de valoriser les actions exemplaires menées par la collectivité. Il a également eu le grand intérêt de noter divers axes de progression de la collectivité. Parmi ceux-ci, les principales actions qui seront particulièrement surveillées lors des visites annuelles du conseiller Cit’ergie pour les 4 prochaines années (durée d’attribution du label) seront les suivantes :

– Systématisation de la prise en compte ambitieuse de l’énergie, du climat et de l’environnement dans les opérations d’aménagement (urbanisme et économique),

– Formalisation de la politique de suivi des consommations énergétiques du bâti et d’information des directions « usager »,

– Amélioration de la performance énergétique de l’éclairage publique avec la mise en œuvre du Schéma Directeur d’Aménagement Lumière

– Mise en œuvre d’une politique d’amélioration de la qualité urbaine et de l’attractivité du centre-ville en réinterrogeant la place donnée au stationnement sur voirie,

– Renforcement des modes actifs avec l’élaboration et la mise en œuvre du schéma des modes actifs

– Renforcement de l’implication citoyenne dans la politique énergétique et climatique de la ville,

– Assistance à l’élaboration de projets énergétiques exemplaires portés par des acteurs locaux autres que la Ville.

Avec les actions planifiées, Lorient pourrait s’approcher dans 4 ans de 70%… et pourquoi pas du Gold ?

La direction de la communication interne a publié à l’occasion un numéro hors série du magazine interne « Contact ».
Il est consultable ici.

 

Laisser un commentaire