Etude d’implantation d’éolien urbain pour la ville de Lorient

L’électricité a changé la vie de l’humanité, pour la plupart d’entre nous elle est devenue indispensable à notre vie quotidienne. Lorsque l’on est né avec un interrupteur dans la main,  cette énergie invisible peut sembler infinie et sans conséquence… pourtant les impacts de notre consommation énergétique ne sont pas négligeables : les pollutions industrielles, l’épuisement des ressources, le réchauffement climatique et les catastrophes nucléaires nous rappellent à l’ordre.

Le développement des énergies renouvelables est une des solutions pour limiter notre impact sur l’environnement. Ces énergies peuvent être l’énergie solaire, l’hydroélectricité, l’éolien, la biomasse, la géothermie, etc.… Ce sont des énergies flux inépuisables par rapport aux “énergies stock” tirées des gisements (charbon, gaz, pétrole, uranium).

La transition est déjà en marche, l’union européenne s’est fixée l’objectif de satisfaire 20% de sa consommation finale d’énergie par les énergies renouvelables à l’horizon 2020. Mais au delà de la production en masse d’énergie verte, la transition énergétique repose également sur une meilleure maîtrise des consommations et des réseaux de distribution. Par exemple, le scénario Négawatt propose de rapprocher le producteur et le consommateur et de gérer l’énergie via un réseau intelligent.

Au cours de l’été 2015, Morgane Kerdraon, étudiante en Licence Sciences Appliquées, Ecologie et Société de l’Université Bretagne Sud, a réalisé en stage dont le point de départ a été une interpellation au sujet d’une technologie nouvelle : l’arbre à vent, arbre métallique permettant la production d’électricité en milieu urbain. Cet intérêt a finalement débouché sur un stage au sein du service environnement de la mairie de Lorient concentré sur les possibilités d’implantation d’éolien urbain à Lorient.

Ce rapport présente d’abord les spécificités d’un projet de petit éolien, ainsi que ses conditions de réussite en milieu urbain, en intégrant les retours d’expériences des utilisateurs. Il aborde ensuite les possibilités d’implantation sur

Lire la suite Etude d’implantation d’éolien urbain pour la ville de Lorient

Expérimentation d’une plateforme collaborative de présentation des données de consommation et production énergétiques

La Ville de Lorient, dans le cadre de la boucle énergétique locale, expérimente pour l’année 2014 une plateforme collaborative de présentation des données de consommation et production énergétiques, hébergée sur le site http://lorient.infini.fr.

La plateforme de présentation des données de consommation énergétique se présente sous la forme d’un site Internet, basé sur une cartographie, s’appuyant sur des logiciels libres, Openstreetmap, et permettant un accès localisé à des informations classées dans une arborescence à 3 niveaux :

 

 

Un suivi des consommations « libre » pour l’école de Kermelo

Le suivi, dans la durée, des consommations d’énergie est l’une des clefs pour réussir à  les réduire. La généralisation d’un suivi précis des consommations des bâtiments de la Ville de Lorient est ainsi l’une des actions prioritaires du plan climat de la Ville. Grâce à une belle collaboration entre le service environnement, la direction de l’organisation et des services informatiques, l’entreprise Aezeo et Domoenergytics, un prototype de système open source de suivi des consommations vient d’être mis en oeuvre à l’école de Kermelo.

Un boitier ad hoc a été prévu pour embarquer le Raspberry et la carte d'acquisitionUn boitier ad hoc a été prévu pour embarquer le Raspberry et la carte d'acquisition

Comment cela fonctionne-t-il? Un nano ordinateur de marque RaspberryPi est relié à une carte d’acquisition des données de télérelève du compteur électrique de l’école. Cet ordinateur transfère les informations « sur internet » (en fait sur un serveur), et une petite page html permet de suivre les consommations électriques de l’école!

Un certain temps de configuration a été nécessaire

« Beauté » du projet: tous les protocoles de programmation sont libres, chacun peut donc se construire, avec un peu de persévérance, son propre système de suivi des consommations. Ce système esten outre robuste, peu onéreux, évolutif, conçu localement, bref il cumule beaucoup d’avantages.

Prochaines étapes: l’amélioration de l’interface de visualisation des consommations, la

Lire la suite Un suivi des consommations « libre » pour l’école de Kermelo