Archives

Projets EMPOWER-SEN1: Une fédération informatique pour une gestion ouverte des données des consommations d’énergie.

La ville de Lorient a été à l’origine, dans le cadre du projet EMPOWER, de la création d’un collectif local d’informaticiens et d’énergéticiens, « les consometers », animé par ALOEN. Ce collectif travaille à rendre ouvert les protocoles de gestion des données de l’énergie.

Une explication en vidéo du travail produit par les consometers!

Le chantier « SEN1 », consacré notamment à la maîtrise de la demande en énergie, s’inclut dans le projet interrégional SMILE. La Région Bretagne souhaite préparer la mise en place, à l’horizon 2020, d’une solution d’échange de données énergétiques de nouvelle génération, interopérable et utile aux smartgrids, à destination des particuliers et des collectivités.

La Région Bretagne, en tant que maître d’ouvrage du chantier SEN1, a confié la réalisation d’une première étape à ALOEN et Breizh ALEC, dont l’énergie est l’un des sujets d’action. Puis ALOEN s’est entourée de quelques entrepreneurs indépendants et membres du Collectif des Consometers, pour disposer d’une expertise technique à même de remplir les objectifs du projet. Une relation de coopération a été engagée, matérialisée notamment par l’engagement de respect de la charte Prestalibre, afin de respecter au mieux les volontés initiales et d’apporter des solutions techniques pertinentes. Ce travail s’est ainsi organisé en mode « best effort » dans le cadre défini par le Commanditaire. L’objectif était de réaliser le maximum de choses en respectant le cahier des charges, dans le budget dédié, et en fonction des priorités.

Le résultat est le démonstrateur d’une fédération de suivi des consommations d’énergie. 

Les résultats du travail de visualisation sont disponibles ici, pour deux écoles de la ville de Lorient (Kermelo et Kersabiec): 

BEC (panneaux solaires citoyens)/Kersabiec : http://srv4.consometers.org/zabbix/zabbix.php?action=dashboard.view&dashboardid=11 Kermelo : http://srv4.consometers.org/zabbix/zabbix.php?action=dashboard.view&dashboardid=5

Fédération? 

Une fédération informatique consiste en un groupement en un seul

Lire la suite Projets EMPOWER-SEN1: Une fédération informatique pour une gestion ouverte des données des consommations d’énergie.

Données électriques

Les données électriques 2017sur le réseau public de distribution d’électricité géré par Enedis sont disponibles en open-data. Sources de données : Enedis, INSEE (Enquête logement 2013 publiée en 2016) et IGN.

60 sites de production photovoltaïques sont présents en 2017 sur la Ville de Lorient. Ils ont produit 284 MWh, ce qui représente 0,1% de la consommation.

881 sites de production photovoltaïques et 5 sites de production hydraulique sont présents en 2017 la Communauté d’Agglomération de Lorient. Ils ont produit 10299 MWh, ce qui représente 1% de la consommation.

Téléchargement des données

Plus d’informations à l’agence de l’énergie 

Témoigner après séisme

Le dernier séisme dans la région s’est produit le 19 janvier 2019, à 1 heures 05 minutes, à environ 3 kilomètres au sud-ouest de la commune du Palais, à Belle-île. Ce séisme de magnitude 3,7  a été ressenti par la population jusqu’à 100 km autour de son épicentre.

La collecte et l’archivage des renseignements et témoignages relatifs aux tremblements de terre ressentis en France sont assurés par le Bureau Central Sismologique Français (BCSF). Avec l’aide des Services Départementaux de la Protection Civile, des questionnaires sont distribués aux mairies, gendarmeries, casernes de sapeurs-pompiers afin de recueillir les témoignages concernant les éventuels effets du séisme. Le BCSF possède dans ses archives l’ensemble des enquêtes effectuées en France depuis 1920. Pour témoigner sur tout séisme ressenti: http://www.franceseisme.fr/

GAZPAR

Le déploiement des compteurs à gaz communicants, Gazpar, commencé ponctuellement à Lorient en 2018, est programmé en 2019, avec raccordement sur 2 concentrateurs .

Qu’en-est-il de la sécurité des données ?

La sécurité des données a fait l’objet de travaux avec l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI). Les données issues de compteurs Linky et Gazpar qui circulent sur les réseaux publics Linky et Gazpar sont chiffrées. En outre, les informations transmises par les compteurs ne contiennent pas de données directement identifiantes (nom, adresse, etc.) : l’affectation de la donnée au client est faite dans les systèmes d’information du gestionnaire du réseau de distribution.

GRDF a publié les documents suivants concernant les compteurs: une rubrique « Gazpar, le compteur communicant gaz », une FAQ « Gazpar, votre compteur communicant » et une brochure « Tout savoir sur Gazpar ».

Cette nouvelle génération de compteurs de gaz peut collecter des données plus détaillées sur la consommation énergétique que les compteurs traditionnels. La CNIL apporte des réponses sur son site.

L’exposition de la population aux champs électromagnétiques émis par les « compteurs communicants a été étudiée dans un avis de l’Anses en juin 2017 :

L’exposition à proximité d’un compteur de gaz (Gazpar) ou d’eau (type Suez) est très faible, compte tenu de la faible puissance d’émission et de la forme impulsionnelle utilisée. Les mesures de puissance émise permettent d’évaluer le niveau de champ électrique à 25 cm du compteur. Les mesures de puissance d’émission ont montré que pour une même distance, le champ électrique maximal émis par les compteurs et les concentrateurs est plus

Lire la suite GAZPAR